Tailler le dipladénia pour l’hiver : les gestes essentiels en octobre pour une floraison époustouflante au printemps !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Comment tailler et hiverner le dipladénia pour l’hiver

Comment tailler et hiverner le dipladénia pour l’hiver

Le dipladénia, une plante tendance et spectaculaire

Le dipladénia, cette grimpante super tendance, assure un spectacle fleuri tout l’été. Si vous avez succombé à son charme, il y a deux ou trois choses à connaître afin de lui assurer les meilleures conditions.

La première chose à savoir : le dipladénia est frileux

Le dipladénia est une plante tropicale qui est aussi connue sous le nom de jasmin du Brésil. Peu gourmande en eau et de croissance rapide, elle nous séduit sur tous les fronts. Elle se cultive en pleine terre, mais sa culture en pot a beaucoup de succès, surtout dans les régions au climat plus froid. Son feuillage persistant et ses fleurs en trompettes font de cette plante, le choix idéal pour apporter de l’exotisme et de la couleur dans un massif, rocaille ou bordure. Dans le nord, elle est cultivée comme une annuelle à cause de son incapacité de résister au froid et au gel.

Quand et comment tailler un dipladénia ?

Description

Côté entretien, les dipladénias ont besoin d’une taille régulière pour augmenter la floraison. Mais encore, ses magnifiques fleurs apparaissent sur le bois de l’année, donc la taille est une étape importante. Le dipladénia peut être sous forme buissonnante ou grimpante.

Lire aussi :  Découvrez l'incroyable pouvoir de la peau de citron pour supercharger votre compost !

Taille avant l’hiver

Dans un premier temps, la taille est d’ordre esthétique, elle permet de maintenir le port compact et tenu. Comme pour toutes les autres plantes, il faut enlever les parties mortes ou malades. Taille avant l’hiver À l’automne, après que la plante vous a réjoui avec ses fleurs, si elle est devenue trop encombrante, il faut la tailler pour lui refaire une beauté. De plus, si votre endroit de stockage est sombre, cette coupe est nécessaire pour stimuler la ramification. Tout compte fait, une taille légère peut être bénéfique pour la future floraison. Pour les adeptes du calendrier lunaire, il faut tailler le dipladénia en jour « fleur » et en lune descendante. Munissez-vous avec des gants, car la plante produit un liquide comme du latex blanc qui peut être toxique. Durant la floraison, cette plante tropicale a besoin d’engrais.

Taille après l’hiver

En fin du compte, le meilleur moment pour tailler un dipladenia c’est à la fin de l’hiver. Un pincement des extrémités des jeunes pousses est nécessaire pour stimuler la floraison. Durant la floraison, ne taillez pas, aidez simplement votre plante à s’accrocher sur un support si vous avez opté pour une variété grimpante. Si vous observez qu’après l’hiver, votre plante a souffert du gel, vous pouvez effectuer une taille sévère, elle aura assez de force pour repartir. En été, les fleurs de dipladénia sont très sensibles à l’humidité.

Résumé

En résumé, avant l’hiver vous faites une taille légère et vous attendez tôt au printemps pour le vrai travail d’entretien. Si vous laissez votre dipladénia à l’extérieur, il lui faut un bon drainage et un voile d’hivernage pour les journées les plus froides. Dès que les températures nocturnes descendent de moins de 10 degrés, il faut songer à hiverner votre plante. Le dipladénia a besoin de sentir la différence entre l’été et l’hiver. Inspectez bien la plante pour des parasites, vous pouvez la pulvériser avec du purin d’ortie. Comme c’est une plante originaire du Brésil, le dipladénia aime la lumière. Essayez de la placer dans un endroit lumineux, mais pas sous les rayons du soleil directe. Aucun engrais ne doit être mis et les arrosages doivent être très espacés. Vous pouvez le garder sur votre balcon, dans un coin contre un mur et bien protégé avec un voile d’hivernage. Suivez les étapes et ne faites pas d’erreurs afin de lui assurer une période d’hivernage comme il faut. À l’intérieur, il faut lui trouver une pièce fraîche.

Lire aussi :  Le dessert sans cuisson qui éclipse le Tiramisu : un irrésistible gâteau de boudoirs au mascarpone et au lait concentré qui envoûte les papilles comme jamais !


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Des merveilles croustillantes : les escalopes de courgettes farcies au jambon et au fromage qui éveilleront tous vos sens !

Laisser un commentaire