Révélez les secrets préférés des pros pour tailler les chrysanthèmes à la perfection ! Étonnez-vous en découvrant le timing parfait et les techniques infaillibles !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.





Pourquoi les chrysanthèmes ont de longues tiges ? Comment les tailler ?

Pourquoi les chrysanthèmes ont de longues tiges et comment les tailler?

Les chrysanthèmes en automne

Rien ne laissait présager en été que les parterres de chrysanthèmes feraient une mine opulente en automne. En regardant leurs tiges longues et modestes, on les dirait perdus. Bien qu’ils ne soient pas denses et compactes, leurs couleurs sont assez vives pour se marier avec les teintes focales de l’automne. Je me demande comment j’ai mérité cette beauté et je me promets de tailler les chrysanthèmes comme une pro.

Pourquoi tailler les chrysanthèmes ?

Leurs jolies têtes sont en train de s’épanouir une à une. Elles récompensent les tiges allongées qui à chaque souffle fort du vent semblent se casser. Quelle est la raison pour laquelle, les fleurs ne deviennent pas touffues comme sorties de la pépinière ? Est-ce l’arrosage qui est le gage de prospérité ou l’exposition des parterres ? Peut-être la façon de tailler les chrysanthèmes et la période sont-elles cruciales ? Qu’est-ce qui impose la taille ?

Pourquoi tailler les chrysanthèmes ?

Étant une plante vivace, le chrysanthème ne réclame pas un entretien trop assidu. Une taille, par contre, vise le nettoyage et peut prolonger la durée de vie de la fleur. Éliminer les tiges sèches facilite la libre circulation de l’air entre celles qui restent et leur permet de “respirer”.

Les chrysanthèmes en été

Laissées pousser naturellement dans le jardin, de nombreuses variétés de chrysanthèmes de jardin se dressent en haut et s’allongent en été. Parfois, il arrive que la plante élancée produise des fleurs, ce qui n’est pas habituel en temps chaud. Un fait notoire est que le Chrysanthemum morifolium préfère la fraîcheur. Encore un désavantage du chrysanthème fleurissant en été est que les fleurs se fanent rapidement et brunissent à cause de la chaleur. En effet, une température de l’air jusqu’à 15 degrés et un peu plus, prolongera la floraison jusqu’à deux mois environ.

Lire aussi :  5 astuces incrémentielles pour transformer un vieux meuble en une pièce tendance et moderne

Quand tailler les chrysanthèmes en pleine terre et en pot ?

La Toussaint passée et la floraison avec elle, les chrysanthèmes en pleine terre doivent être libérés des tiges abîmées et sèches, et encore une fois en mars, pour céder la voie aux nouvelles pousses.

Pour ceux qui demanderont comment protéger les tiges restantes du froid, je leur dirai qu’un paillis jouera le rôle de protecteur. De quoi sera-t-il composé ? De feuilles mortes, bien sûr, il y en a des milliers dans le jardin. C’est pourquoi, je ne les aspire pas avec le broyeur, mais je les laisse pour les ratisser et entasser sur les pieds des chrysanthèmes dans les parterres.

Si votre chrysanthème est en pot et vous voulez qu’il ait une apparence touffue en automne, le mois de juin est crucial pour la ramification. En cette période, la plante atteint une trentaine de centimètres, mais cela suffit. Vous ne la voulez pas allongée, alors, rabattez les tiges à une hauteur deux fois plus petite, c’est-à-dire à 10-15 cm. Bien sûr, cela fera tarder la floraison, mais en revanche, elle sera luxuriante.

Comment tailler les chrysanthèmes ?

Le pincement est une activité qui vise la ramification et la floraison abondante sur des tiges courtes. Ceci est important pour toutes les plantes. Regardez comment pincer un chrysanthème dans la vidéo ci-dessous.

Le moment propice pour effectuer la taille est à partir du début du printemps et jusqu’au milieu de l’été. En fonction de la météo et de l’environnement, la date du pincement peut être avancée ou décalée.

Lire aussi :  Délices des Mers : Le mélange fascinant de la salade de poulpe aux haricots verts, une explosion sensorielle pour les papilles gourmandes !

Si le processus du pincement vous semble trop drastique, vous pouvez sûrement laisser vos chrysanthèmes se développer en liberté, sauvagement, avec tous leurs défauts et particularités. Mais si vous choisissez de pincer, il faut suivre quand même un ordre et un schéma.

Premier pincement :

Commencez à pincer les tiges au printemps lorsque les plantes ont atteint une hauteur d’environ 15 cm de hauteur. Pour les pincer, saisissez une tige entre votre pouce et votre index à environ 5 à 8 cm au-dessus de la base de la plante et juste au-dessus d’une feuille et pincez. Avec manucure ou pas, il sera mieux d’utiliser une paire de sécateurs ou de cisailles bien aiguisés.

Deuxième pincement :

Après le premier pincement, de nouvelles tiges émergeront juste en dessous de l’endroit où vous avez initialement pincé. Lorsque ces nouvelles tiges ont atteint 15 cm de hauteur, pincez-les d’environ 5 à 8 cm juste au-dessus d’une feuille. Continuez ce processus pour chaque tige de la plante. Il pourra y avoir un troisième et un quatrième pincement jusqu’à la mi-juillet, date à laquelle vous pourrez arrêter la taille et laisser la plante pousser et produire des bourgeons qui fleuriront en automne. N’exagérez pas, sinon, le nombre de boutons floraux diminuera.


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)

Laisser un commentaire