Révélez le secret de la plantation de l’ail d’ornement (Allium) et son entretien ! Les astuces à connaître pour des fleurs éblouissantes !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Plantation et entretien des Alliums : conseils pratiques


Plantation et entretien des Alliums : conseils pratiques

Les Alliums, des plantes polyvalentes pour le jardin

Le genre Allium comprend des plantes potagères, décoratives et médicinales très importantes pour l’homme, dont l’oignon, l’ail commun et l’ail d’ornement, le poireau, l’échalote et la ciboulette, entre autres. Toutefois, on doit savoir quand et comment planter ces espèces pour en tirer le maximum. Est-ce que l’automne est une bonne période pour ce faire ? En oubliant le potager pour l’instant, on explore quelles sont les étapes pour réussir la plantation de l’ail d’ornement et comment l’entretenir ?

Fiche de plantation et d’entretien des Alliums

Les ails d’ornement sont des plantes attrayantes dont la plupart fleurissent en boules imposantes en mai et en juin. Heureusement, ces végétaux sont plutôt rustiques et on peut les cultiver partout en France. Les Alliums sont de sveltes plantes à fleurs géantes, ou au moins assez volumineuses, qui accrochent immédiatement le regard non seulement grâce à leur taille, mais aussi par leurs nuances mauves, lilas, violettes ou blanches.

Quelles variétés d’ail d’ornement pour quels buts ?

Compte tenu que son port varie d’espèce en espèce, on peut planter l’ail d’ornement en massif comme en bordure, selon ses préférences et les buts visés. Parmi les grands alliums pour massifs qui arrivent de 90 cm à 1.5 m de haut, on peut citer l’ail d’ornement Mount Everest, les variétés Globemaster et Purple Sensation (Allium hollandicum) et le géant – Allium giganteum. Au premier plan des massifs fleuris d’été et le long des bordures, vous pouvez envisager Allium cristophii, l’ail des ours et le cultivar Pinball Wizard qui sont de taille plus modeste, mais tout aussi déco. Il en va de même pour l’ail à tête ronde ou Allium sphaerocephalon – une belle variété à floraison tardive (juin-juillet). En pot ou jardinière, on peut prendre en considération de planter l’ail d’ornement Allium insubricum (l’ail de Lombardie) qui se porte très bien en bac.

Lire aussi :  Le gratin de tomates et de pommes de terre qui va révolutionner votre palais !

Quand et où planter l’ail d’ornement

Pour de meilleurs résultats, il faut planter l’ail d’ornement en plein automne. La fin du mois d’octobre est d’habitude une bonne période pour mettre en terre les bulbes. Tout comme ses parents comestibles, l’ail d’ornement préfère une exposition ensoleillée et un sol bien drainé, comme la terre gorgée d’eau expose les bulbes au risque de pourriture. Les sites à l’abri du vent sont plus adaptés à sa culture que les zones venteuses, car les longues tiges se couchent sous l’effet des vents forts. Une fois que l’ail d’ornement se met à fleurir, ses feuilles commencent à mourir et c’est pourquoi le combiner à d’autres plantes qui gardent leur feuillage en été est une belle idée. Préparez votre sol en labourant la terre et enlevez toutes les mauvaises herbes avant de planter l’ail d’ornement. Évitez la plantation dans des sols nouvellement amendés puisque ce milieu peut s’avérer trop riche en nutriments pour les Alliums. Plantez les ails en automne à une profondeur d’environ quatre fois le diamètre des caïeux. Les Alliums plus petits se plantent à 7,5-10 cm les uns des autres et les espèces plus grandes ont besoin d’au moins 20 cm entre les bulbes.

Conseils d’entretien des Alliums

L’ail d’ornement tolère la sécheresse et l’arroser n’est pas généralement nécessaire, excepté en cas de grande sècheresse. Les Alliums cultivés en conteneurs, par contre, ont besoin d’un arrosage régulier, comme leur sol se dessèche assez vite. Amender le sol n’est pas requis non plus. Finalement, enlever les fleurs fanées et les tiges de l’ail d’ornement après sa floraison n’est pas une opération indispensable, mais cette pratique peut être utile. Comme déjà mentionné, l’allium est rustique et il ne demande pas de soin particulier pendant l’hiver. Sauf les plantes en pots et jardinières peuvent être déplacées à l’intérieur comme elles sont plus sensibles au froid hivernal.

Lire aussi :  La Porte du Lion : Une Déclaration Époustouflante qui Attire les Clics et Apporte le Bonheur à ces 5 Signes

Sources utilisées et experts cités : The Royal Horticultural Society, promessedefleurs.com


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Réveillez votre jardin sous le soleil : Des secrets incontournables pour maintenir votre paradis vert en vie pendant la canicule ! Découvrez les astuces révolutionnaires pour arroser votre oasis de fraîcheur !

Laisser un commentaire