Les pires aliments pour le foie

Révélés : Les véritables fléaux pour votre foie à ABSOLUMENT éviter ! Découvrez les aliments qui détruisent votre santé hépatique !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Les pires aliments pour le foie

Pourquoi est-il important de connaître les pires aliments pour le foie ?

Mangez-vous sain ? Qu’est-ce que cela signifie ? Qualité, quantité ou type de la nourriture ? Si un aliment est bon pour les os, il peut être mauvais pour le cœur et dans ce sens, on peut dresser toute une liste. Pourtant, il y a un organe, du travail duquel dépend le système digestif et notre santé en général. Malheureusement, on ne tire la sonnette d’alarme que lorsque le problème surgit. Quels sont les symptômes d’un problème du foie ? Quand s’inquiéter ? Quels sont les meilleurs et les pires aliments pour cet organe ? Y avez-vous songé ? Des réponses et des conseils d’experts dans l’article ci-dessous.

Quels aliments perturbent le fonctionnement du foie ?

Pensez-vous à votre foie lors d’un pot d’amitié ? Qu’est-ce qui lui nuit le plus ? Êtes-vous enclin à y renoncer ? Cette décision est difficile à prendre, et dans la plupart des cas, on y aboutit assez tard. Il s’avère que les pires aliments pour le foie sont ceux qui donnent le plus de plaisir. Alors, le plaisir contre la santé du foie ? Que vous ayez un problème hépatique diagnostiqué ou que vous craigniez de causer des dommages à votre organe à cause d’une malbouffe, voici les principaux aliments à éviter ou à manger avec modération. Comme le risque de stéathose hépatique est le plus courant, il faut éliminer les graisses saturées. Les viandes rouges et la charcuterie sont les principaux responsables pour le cholestérol. Les données inquiétantes mènent à la question si ça fait grossir et si l’on peut baisser. Trop de graisses peuvent surmener le foie, donc, manger régulièrement les frites favorites peut entraîner une inflammation à long terme. Au lieu de s’en bourrer, il faut ajouter plus de fibres à votre alimentation. Par exemple, une tasse de myrtilles fournit près de 4 g de fibres, et ce fruit a également été associé à la réduction des lésions chroniques du foie.

Dans la maudite liste, les experts d’alimentation incluent le pepperoni qui est l’un des pires contrevenants en matière de teneur élevée en graisses saturées, avec environ 17,7 g de graisses saturées pour 100 grammes (89 % DV). Selon la Fatty Liver Foundation, les graisses saturées sont plus « métaboliquement nocives » pour le foie que les autres graisses. Au lieu de manger du pepperoni ou d’autres charcuteries, essayez un copieux bol de flocons d’avoine, qui peuvent réellement inverser les effets de la stéatose hépatique.

Qu’en est-il avec les cheeseburgers ? Ceux de la restauration rapide contiennent jusqu’à 16 g de graisses saturées, donc à moins que vous ne prépariez ou cuisiez votre hamburger vous-même, vous voudrez peut-être les éviter. Leurs bons remplaçants sont les légumes abondant de fibres. Un composé appelé « indole » se trouve dans le brocoli et dans d’autres légumes crucifères, et il a été associé à la lutte contre la stéatose hépatique non alcoolique. Si on élargit le groupe des produits alimentaires d’origine animale, on passera au crible les produits laitiers comme la crème fouettée, la glace, le beurre, le lait entier.

Quels aliments aggravent la stéatose hépatique ?

Il y a un ajout qui crée le goût délicieux des desserts et des repas, mais qui réellement, ne sert à rien. Au point de vie santé, la crème fouettée contient beaucoup de calories, de sucre, de graisses non saturées et saturées, soit environ 23,2 g par tasse de crème. Au lieu de cuisiner avec du beurre, essayez de le remplacer par de l’huile d’olive, riche en acides gras oméga-3 qui réduisent les niveaux d’enzymes hépatiques. L’huile d’olive peut aider au contrôle et à la perte de poids. Un remplaçant sain du lait entier peut être une version faible en gras ou le thé vert qui est l’une des boissons les plus bénéfiques que vous puissiez boire pour votre foie et pour votre santé en général. Si vous avez envie de fromage, préférez les noix au ricotta. Une collation de noix ou d’amandes apporte beaucoup de vitamine E, et protège le corps contre la stéatose hépatique, en offrant parallèlement des bienfaits cardiovasculaires. Tout dessert contenant beaucoup de sucre doit être évité pour le bien de votre foie. Dans ce sens, la plupart des glaces contiennent 92 % de la valeur quotidienne pour chaque 1/2 tasse.

Pourquoi bannir les huiles végétales et les soupes ?

Avec quoi cuisiner si de nombreuses huiles végétales sont en réalité riches en graisses saturées. Exit l’huile de palmiste, l’huile de noix de coco, le beurre de cacao et le suif de bœuf. Vive l’huile d’avocat ! Quant à l’huile de tournesol, elle est admissible si vous la changez à chaque nouvelle cuisson. Dans ce groupe, on peut tolérer aussi, l’huile de colza et d’olive. Toutes les soupes n’entrent pas dans la liste noire : il n’y a que celles qui ont une longue durée de conservation et ont tendance à contenir des quantités énormes de sodium. En fait, l’ingestion d’aliments contenant trop de sel, comme les soupes transformées et emballées, pourrait entraîner une fibrose et des cicatrices au foie. Terminons ce répertoire par l’alcool, sans lequel rien ne se passe comme il faut. Sauf qu’après quelques heures, on a la gueule de bois et on se sent plein comme une barrique. Le foie est chargé de filtrer les toxines comme l’alcool, mais certaines cellules hépatiques meurent à chaque filtration. La bonne nouvelle est que deux tasses de café par jour peuvent inverser les dommages causés au foie par les boissons alcoolisées.

À lire aussi : Quel est le meilleur thé vert pour maigrir ? Comparatif


Thomas

Laisser un commentaire