Comment bien nourrir les oiseaux en hiver

Révélations fracassantes : les secrets pour nourrir astucieusement les oiseaux en hiver sont enfin dévoilés ! Ne manquez pas cette incroyable opportunité de tout savoir !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.


Comment bien nourrir les oiseaux en hiver : conseils et erreurs à éviter

Des visiteurs fréquents dans nos jardins

Pendant la saison froide, les oiseaux apportent de la joie et s’avèrent une excellente compagnie ! Leur donner de la nourriture est un geste assez répandu et propre à tous les Français. Mais comment réussir cette tâche sans faux pas ? Comment nourrir les oiseaux en hiver ? Que dit la loi ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Décryptage.

Quand nourrir les oiseaux des jardins ?

Les novices d’entre vous se demandent probablement quand nourrir les oiseaux des jardins au juste ?

Alors, selon les experts, le nourrissage s’effectue uniquement en hiver, dès la mi-novembre jusqu’à fin mars. Il faut donc éviter de donner de la nourriture aux oiseaux au printemps et en été. Pourquoi ? Parce que durant la belle saison, la majorité des oiseaux mangent des insectes. Une autre bonne raison consiste à éviter de créer une dépendance à l’égard des jeunes plumeux de l’année, ces derniers devant apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

Que dit la loi ?

Est-ce interdit de nourrir les oiseaux ? En effet, il n’y a pas de texte de loi qui interdit de donner de la nourriture aux oiseaux des jardins. Mais, il existe pourtant une loi interdisant de nourrir les pigeons dans les lieux publics et dans les lieux privés. Cette règle vise à éviter notamment la « transmission de maladies entre animaux sauvages et animaux domestiques ou de compagnie ou entre animaux sauvages et humains », peut-on lire encore sur Service-Public France. Veillez à respecter la législation puisque des amandes s’appliquent.

Installer des mangeoires

Vu des températures basses et du manque de nourriture, l’hiver s’avère une saison particulièrement difficile pour les plumeux. Les aider à se nourrir est donc un geste primordial. Pour pratiquer cette activité dans les meilleures conditions, vous devez absolument connaître les bonnes techniques à adopter.

La première étape : installer des postes de nourrissage

Vous pouvez acheter des mangeoires pour oiseaux en ligne, une large gamme de modèles y sont disponibles. Si vous avez pourtant l’esprit bricoleur, nous vous recommandons de fabriquer une mangeoire pour oiseau en bois. Rassurez-vous, ce n’est pas du tout difficile !

Ce premier geste présente d’ailleurs quelques précautions quant à l’emplacement. Les postes de nourrissage doivent être placés de façon qu’ils soient visibles depuis la fenêtre de votre cuisine ou d’une autre pièce. La raison ? Profiter du spectacle, bien sûr ! Et ce qui est beaucoup plus important, vous devez impérativement les éloigner des buissons, des murs et des branches pour éviter les attaques des prédateurs dont les chats. L’idéal serait d’installer la mangeoire au centre du jardin, dans un endroit dégagé.

Bon à savoir : Si possible, placez plusieurs mangeoires à travers votre jardin pour éviter la foule, mais aussi la transmission de maladies.

Attention : Outre une mangeoire, n’oubliez pas d’installer un abreuvoir pour oiseaux afin de mieux les aider en hiver.

La nourriture autorisée

Pour nourrir les oiseaux en hiver sans faux pas et surtout pour éviter les risques pour leur santé, examinons les aliments à leur donner.

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) recommande de mélanger les graines suivantes :

  • 1/3 de graines de tournesol noir
  • 1/3 de cacahuètes fraîches (non salées ni grillées)
  • 1/3 de maïs concassé

Les autres aliments autorisés incluent :

  • Graines de millet
  • Fruits de saison comme poires et pommes
  • Noisettes fraîches
  • Noix fraîches
  • Boules de graisses sans huile de palme
  • Flocons d’avoine sans sucre ni sel

Attention à l’hygiène !

Pensez également à nettoyer régulièrement les mangeoires et les abreuvoirs pour minimiser les risques de propagation de maladies. Parmi les conditions qui touchent le plus souvent les oiseaux des jardins, la LPO cite la trichomonose, la gale des pattes, la poxvirose ou encore la salmonellose.

Les erreurs à éviter

Voici quelques erreurs courantes à éviter pour bien nourrir les oiseaux en hiver :

  • Mangeoire placée près d’un buisson : cela peut attirer les prédateurs et mettre en danger les oiseaux. Pensez à couvrir la mangeoire d’un toit pour éviter que la pluie ou l’humidité fassent pourrir la nourriture.
  • Mettre la nourriture au sol : vos animaux domestiques ou ceux de vos voisins peuvent y accéder. Veillez toujours à installer des mangeoires surélevées.
  • Ne pas nettoyer les postes de nourriture : les restes de vieux aliments en processus de décomposition vont augmenter le risque de maladies chez les plumeux.
  • Donner de mauvais aliments : certains aliments peuvent causer des troubles digestifs chez les oiseaux. Évitez les pâtes, le pain, le riz, le blé, les graines salées, les biscuits, les gâteaux, les salades, les carottes, les lentilles, les pois, les pommes de terre, le fromage, le lard, les graisses animales et les insectes.

Thomas

Laisser un commentaire