Révélation choquante : Découvrez pourquoi brûler du bois de palette dans votre cheminée peut être extrêmement dangereux !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.

Donnez une seconde vie aux palettes : utilisez-les comme bois de chauffage

Savez-vous qu’à l’heure actuelle, environ 300 millions de palettes de bois sont en circulation sur le territoire de la France. C’est complètement fou, non ? Et au lieu de jeter tout ce bois dans les déchetteries, n’est-il mieux de le recycler et réutiliser. Effectivement, ceci est non seulement pratique, mais aussi écologique et économique. Les palettes peuvent remplacer un nombre d’objets et outils pour lesquels vous pariez normalement de l’argent. En dehors des meubles en palettes tant populaires ces dernières années, vous pouvez encore utiliser ce bois pour vous chauffer. Mais alors, peut-on brûler du bois en palette dans une cheminée et tout le bois est-il approprié à tel usage ? On vous révèle la réponse de cette question dans les lignes qui suivent.

Les palettes – bons à fabriquer des meubles, mais le sont-ils encore à brûler

Peut-on brûler du bois de palette dans une cheminée ? Bois vert, bois flotté, bois moisi, résineux – nous avons déjà parlé dans pas mal de publications du danger de brûler ces genres de bois dans sa cheminée, poêle ou insert. Mais qu’en est-il du bois de palette ? L’on se presse de vous rassurer que ce dernier est effectivement bon à brûler dans toute installation de chauffage, sauf évidemment le poêle à granulés ou celui à pellets.

Lire aussi :  Découvrez le secret d'un velouté de brocoli délicieusement sain et peu calorique sur Le-Manifeste.fr !

Ne vous fiez donc pas aux idées reçues qui reprochent aux palettes une certaine toxicité. Ceci n’est en effet vrai que dans une certaine mesure. Celle où l’origine du bois n’est pas traçable d’une part, comme celle où il a été sujet à un traitement chimique. Pour cette raison, l’on doit d’abord apprendre à faire la distinction entre les deux genres de palettes principales.

Oui et non – cela dépend de la variété de palette, de son origine et de son traitement

Quel bois de palette peut-on brûler dans une cheminée ? On lève le voile sur les divers types de palettes dans les lignes qui suivent. Attention alors, car les uns sont tout à fait bons à brûler, tandis que les autres sont fort toxiques et donc bannis du foyer.

Deux types de palettes bien distinctes

Faites la différence entre les palettes consignées et les palettes non-consignées. Les premières sont imbrulables et doivent donc retourner au fournisseur pour être réutilisées. Pour les reconnaître, référez-vous à leur couleur, car elles sont souvent teintées – un signe qu’elles ont subi un traitement chimique préalable. Un autre indice est la mention MB qui suggère que les palettes aient aussi subi un traitement au bromure de méthyle – un produit chimique interdit en France. Les palettes non consignées par contre sont des palettes de bois brut et inoffensif. Choisissez de préférence celles marquées EUR ou EPAL, car ces deux labels écologiques garantissent la qualité du bois.

Épicéa, peuplier, pin maritime – l’essence de bois importe peu

car lors du processus de fabrication de la palette, le bois est transformé. Ne brûlez jamais des palettes colorées, traitées de substances toxiques

Lire aussi :  Découvrez LA technique infaillible pour arroser vos cyclamens, qu'ils soient en extérieur ou en intérieur !

Ne brûler que des palettes « jetables »

Faut-il ainsi le dire, uniquement les palettes non-consignées, encore connues comme « jetables » sont bons à brûler dans une cheminée, poêle ou insert à bois. Exemptes de substances chimiques, ces palettes ne répandraient pas de la fumée, de la suie ou des substances toxiques à leur combustion. Doté d’un niveau d’humidité extrêmement bas, le bois de palette est en plus prêt à brûler et n’a donc pas besoin de séchage préalable. De là, sa valeur calorifuge est bien performante. Bref, n’hésitez pas à profiter des palettes jetables, pourvu qu’elles répondent aux critères de traçabilité et de nature écologique.

Misez sur le bois brut et écolo, labelisé EUR ou EPAL

Que faire avant de brûler des palettes ? Avant de placer vos palettes dans le poêle, l’insert ou la cheminée, il conviendrait bien évidemment de les réduire en pièces moins grandes. De cette façon, vous pourriez les introduire sans problème dans votre foyer. Bien que vous puissiez encore vous débarrasser des clous en démantelant la palette, ceci n’est crucial. Et il ne faut surtout pas en avoir peur ! Le métal ne risque pas de provoquer des explosions ou d’autres effets néfastes. Le plus probablement, il tomberait dans le réceptacle à cendres, d’où vous pourriez par la suite l’évacuer. Démontez, coupez la palette et hop – dans la cheminée

Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  5 astuces incroyables pour un succès instantané - vous ne croirez pas à quel point elles sont simples !

Laisser un commentaire