Réveillez la splendeur de votre amaryllis : secrets pour une floraison éblouissante qui impressionnera !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Comment faire refleurir un amaryllis en toute splendeur et sans se tromper


Comment faire refleurir un amaryllis en toute splendeur et sans se tromper

L’amaryllis peut-il refleurir d’une année sur l’autre ?

Oui, effectivement, l’amaryllis compte heureusement parmi ces plantes d’intérieur qui sont susceptibles de refleurir d’une année sur l’autre. La seule chose que vous devez vous assurer de faire, c’est de bien conserver le bulbe à partir duquel l’amaryllis s’épanouit. Avant de démarrer le nouveau cycle de floraison alors, vérifiez si le bulbe est toujours en bon étant, exempt de blessure et de maladies. Sinon, sachez encore que plus il est grand, plus les chances d’obtenir une plante à hampes merveilleusement fleuries, sont énormes.

Le bulbe d’amaryllis n’attend qu’à refleurir si l’on s’en occupe proprement

Mais que faire alors pour faire refleurir votre bulbe d’amaryllis plus concrètement. La chose essentielle à savoir est de quelle façon intervenir à chaque étape du développement de la plante. Car en réalité, le fait qu’elle fleurit de décembre à mars, ne signifie pas que l’on peut l’abandonner à ses propres soins le reste de l’année. Découvrez alors comment vous occuper de votre amaryllis de printemps à l’hiver.

Au printemps : couper les hampes florales

Vers le milieu-fin du printemps, lorsque les dernières fleurs sont déjà fanées et disparues, l’amaryllis perd son atout décoratif. C’est le temps de le rabattre et dérober aux regards qui s’impatientent pour de nouvelles couleurs fraîches. Taillez alors la hampe florale à environ 3 cm au-dessus du bulbe et placez dans un endroit qui reçoit du soleil non-direct et où les températures avoisinent les 15-20 ºC. Durant cette période, vous ave tout intérêt à apporter de l’engrais soluble pour bulbes, de quoi fortifier la plante et l’aide à faire des réserves pour ses prochaines floraisons époustouflantes. Attention ! Ne coupez pas le feuillage à cette étape-là.

En été : sortir dehors et soigner

À l’arrivée de l’été, sachez qu’il est encore possible de sortir la plante dépouillée en dehors. Les situations bien ensoleillées, mais abrités du soleil direct, sont à plébisciter. Poursuivez la routine d’entretien de la plante défleurie, en vous assurant de l’arroser chaque semaine, comme d’apporter de l’engrais toutes les deux semaines. Ces gestes doivent en général suffire pour que la plante fasse le plein d’énergie et de nutriments qui lui sont indispensables pour refleurir. Laisser les bulbes faire le plein d’énergie en été.

À l’automne : favoriser le repos

Vers la fin de l’été ou au mois de septembre pour être plus précis, aidez la plante à entrer en période de repos. Pour ce faire, arrêtez les apports d’engrais et espacez progressivement les arrosages jusqu’à leur suspension complète. Lorsque le feuillage commence à se flétrir et à jaunir, considérez cela comme un signe que le bulbe entre en repos. À cette étape-là, rentrez le pot dans une cave, grenier, garage ou autre endroit sec, frais et bien aéré. Les feuilles finiraient par se dessécher et tomber complètement. Cette période de dormance dure d’habitude environ 2 mois. Un repos mérité, avant de voir une nouvelle tige repousser.

En hiver : faire refleurir l’amaryllis

À la fin de l’automne, vous pouvez déplacer l’amaryllis dans une pièce chauffée pour réveiller le bulbe et l’inciter à démarrer un nouveau cycle de floraison. Si besoin, effectuez un surfaçage, de façon à renouveler le terreau en superficie et donner un coup de pousse à la plante. Commencez à arroser et augmentez graduellement la fréquence des arrosages. Pensez encore à rempoter tous les trois ans environ, afin de donner de la vigueur à votre bulbe. Le rempotage a lieu en période de repos – au mois d’octobre. Petit à petit, de nouvelles feuilles, hampes et fleurs apparaîtront, pour décorer votre hiver à merveille. À noter ici que la floraison de l’amaryllis a d’habitude lieu de janvier à mars, avril. Si vous aimeriez profiter d’une floraison spectaculaire, juste à temps pour Noël, considérez à forcer un bulbe d’amaryllis. Floraison garantie en plein hiver ou plus tôt, grâce au forçage.


Thomas
Lire aussi :  Découvrez les pièces essentielles et intemporelles qui donneront du style à votre garde-robe !

Laisser un commentaire