Protégez votre jardin du froid glacial et du gel avec ces astuces incroyables !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Comment préparer son jardin pour le froid et le gel

Comment préparer son jardin pour le froid et le gel

Introduction

Les températures se moquent de nous avec leurs baisses et hausses. Cela n’empêche pas de préparer son jardin pour le froid et le gel. Qu’est-ce qu’on doit faire pour protéger les plantes hivernantes et les arbres fruitiers ? Peut-être, il y a une petite astuce que vous ne connaissez pas ! Qui sait ? Lisez cet article où des horticulteurs partagent.

Préparer son jardin pour le froid et le gel : est-ce nécessaire ?

D’abord, il faut déterminer les priorités et définir quel jardinier vous êtes. Celui qui jardine à ses heures et pour qui une erreur apporte de l’expérience ou celui qui cherche de l’information à l’Internet et qui s’embrouille avec les nombreux conseils. Avant de se coller une étiquette, il faut prendre en vue que les règles dans le jardinage existent, mais elles ne sont pas applicables partout. Le climat diffère, le sol possède des qualités différentes, les réserves d’eau varient. Ces facteurs peuvent changer le rendement et les périodes des activités saisonnières. Ils peuvent aussi faire augmenter ou diminuer l’arrosage et la fertilisation, ou obliger de modifier sa routine. Une chose est sûre, il faut préparer son jardin pour le froid et le gel.

Protéger la terre du gel

Soit à cause des fortes pluies ou suite à la sécheresse continue, l’érosion du sol est un phénomène fréquent. Il existe des gestes à adopter pour l’éviter. En ce moment-ci, la récolte est rentrée. On a anticipé le premier gel et les poivrons sont cueillis, (il n’y a que les courges qui sont en train de mûrir), donc, le potager est vide. Un groupe d’arbres fruitiers est à ne pas tailler en automne (poirier, pommier, abricotier, prunier), un autre doit impérativement être taillé dès maintenant avant l’arrivée de l’hiver (néflier, cognassier, aubépine, groseillier). Il faut arrêter de les arroser et fertiliser, ils entrent en dormance.

Lire aussi :  Découvrez le délicieux mariage du potiron et du jambon dans ce savoureux cake apéritif!

Que faire pour préparer son jardin pour le froid et le gel ?

Le premier gel passé, on pense être en retard pour préparer son jardin pour le froid et le gel. Nul besoin de paniquer ! Dans le jardin, il n’y a pas que d’arbres fruitiers. Certains arbustes nécessitent une protection fiable et il faut décider de quel voile d’hivernage les couvrir. Si les arbres et les arbustes entrent en dormance, la terre continue à « bouger ». La vie souterraine (vers, insectes, champignons bénéfiques) est en régime de travail tout l’hiver et il faut sauvegarder ces travailleurs infatigables.

Comment protéger la terre du gel ?

Une couche de matière organique telle que du compost ou du fumier bien décomposé, étalée sur 3 à 5 cm de profondeur, est suffisamment épaisse pour nourrir les habitants du sol et le protéger de l’érosion. La quantité de paillis que vous utilisez ne doit pas être excessive. C’est utile pour empêcher les mauvaises herbes de s’enraciner et pour aider à maintenir l’humidité à la base. Par contre, que se passe-t-il de l’oxygène dont le sol a besoin. Son niveau sera réduit suite au paillage épais et les racines s’étoufferont. Donc, il ne faut pas exagérer avec le paillage.

Protéger les plantes et les arbustes

Les outils de jardin sont rangés dans l’abri, mais les couvertures sont à portée de main, stockées auparavant dans un endroit sec, soigneusement enroulées. Si l’on ne les nettoie pas de la terre et des débris, elles pourront devenir un appât pour la vermine et les souris. Au cas où des dommages sont constatés, vous devez en acheter des housses en polyéthylène neuves et les utiliser pour couvrir le sol. Lorsqu’elles sont enlevées, il faut les nettoyer, laver, sécher et abriter pour le prochain hiver. En cas de gel ou si vous souhaitez simplement prolonger la période de telle ou telle culture, les couvertures peuvent être rapidement mises en place, maintenues sur les côtés avec des pierres, des briques ou des agrafes. Certains propriétaires utilisent des protecteurs de cultures maison sans dépenser un sou : les bouteilles en plastique coupées en deux font d’excellentes mini-serres transparentes.

Lire aussi :  Transformez votre intérieur en un havre d'hiver avec des décorations DIY à base d'eucalyptus ! Découvrez comment créer une ambiance chaleureuse et époustouflante chez vous.

Conserver les légumes-racines

De nombreuses plantes-racines comme les carottes et les betteraves peuvent être laissées en terre jusqu’à leur utilisation. On peut poser un paillis de compost, de paille, de feuilles séchées ou de moisissures de feuilles d’environ 15 cm d’épaisseur pour réchauffer le sol. De petites pyramides en plastique transparent peuvent être fixées comme un moyen efficace de protéger les salades, les endives et les légumes résistants aux intempéries. Si vous décidez d’hiverner les herbes fines, il faut les protéger de l’humidité, car un terreau constamment humide peut devenir mortel par temps froid. C’est simple ! Pour vous assurer que l’excès d’humidité s’écoule, utilisez des lits surélevés qui se couvrent facilement de polyéthilène. Si ceci n’est pas possible, les pots au bon drainage peuvent être emballés de plastique à bulles ou de toile de jute. On vend aussi des pots résistants au gel.

Conclusion

Suivez régulièrement les prévisions météorologiques. En préparant correctement votre jardin pour le froid et le gel, vous pourrez protéger vos plantes et arbustes tout en favorisant la vie souterraine bénéfique pour votre sol. N’oubliez pas de prendre soin de votre jardin tout au long de l’année en adaptant vos pratiques aux particularités de votre région. En respectant ces conseils, vous serez prêt à faire face aux rigueurs de l’hiver et à profiter d’un jardin en pleine santé au printemps.

En savoir plus :

Pourquoi est-il important de savoir quand mettre un voile d’hivernage ?


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Délice filandreux : les courgettes gratinées au fromage qui subliment les papilles !

Laisser un commentaire