Le guide ultime pour préparer votre bougainvillier à l’hiver : techniques éprouvées pour le garder resplendissant, que ce soit en pot ou en pleine terre ! +

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Comment hiverner un bougainvillier en pot ou en pleine terre ?

Comment hiverner un bougainvillier en pot ou en pleine terre ?

Les arbustes du genre Bougainvillea sont des grimpeurs épineux que les jardiniers apprécient grandement en raison de leur longue floraison spectaculaire. Toutefois, les origines tropicales de la plante dictent qu’on doit savoir comment hiverner un bougainvillier en pot comme en pleine terre pour en profiter saison après saison et année après année…

Quand hiverner un bougainvillier ?

Les Bougainvillea sont originaires des zones tropicales et subtropicales de l’Amérique du Sud, ce qui veut dire qu’en France, on ne peut les cultiver en pleine terre qu’en climat méditerranéen franc. Grâce à leur floraison prolongée qui s’étend de mai à la fin d’octobre, plusieurs jardiniers des régions méridionales en profitent avec grand plaisir, surtout comme des plantes grimpantes à fleurs pour pergola, muret, façade de maison ou autre support vertical. Dans les zones tempérées, on doit protéger la plante pendant l’hiver, tandis que plus au nord, on doit opter pour une plantation en conteneur pour déplacer l’arbuste à l’abri du froid une fois que le mercure commence à descendre. Mais comment hiverner un bougainvillier ?

Quand hiverner un bougainvillier ?

Il n’y a qu’une seule variété de bougainvillier rustique – Violet de Mèze, et même celle-ci ne peut supporter que des températures jusqu’à – 8 °C / – 10 °C à peu près. Le reste des plantes doivent être hivernées en automne, vers la fin de leur floraison, une fois que la température pendant la nuit descend au-dessous de 5 °C. Le plus souvent, cela se passe en plein novembre, mais dans les régions de nord et nord-est, la fin d’octobre est également à risque de gelées. Sachez que, comme c’est toujours le cas, les végétaux empotés sont plus sensibles aux températures basses que ceux qui sont plantés directement dans le sol.

Lire aussi :  Découvrez les 3 recettes fulgurantes qui changeront votre vie culinaire à jamais !

Entretien du bougainvillier en automne : conseils d’hivernage

Le caractère frileux de la plante explique pourquoi il peut être un peu difficile de la faire survivre à l’hiver, sauf dans des climats sans gel. Heureusement, quand on sait comment hiverner un bougainvillier en pot ou en pleine terre, la situation devient beaucoup moins complexe. Alors, voilà quelques conseils utiles à cet égard :

Hiverner un bougainvillier en pleine terre

Quand on pense à l’hivernage des plantes mises directement sans le sol, ce sont bien les voiles et le paillis qui viennent immédiatement à l’esprit. Pour hiverner un bougainvillier en pleine terre comme il se doit, il faut certainement éviter la rétention d’humidité que la plante déteste. Dans ce but, évitez les toiles en polypropylène qui créent un effet de serre ou enlevez les voiles pendant la journée.

De même, préférez la paille comme matériau isolant du pied de la plante, car les chips de noix de coco et l’écorce, entre autres, sont des paillages qui retiennent trop d’eau. En cas de coup de gel prévu, enveloppez le tronc et la base des branches principales avec du plastique à bulles.

Hiverner un bougainvillier en pot

Bien que ce soit une espèce exotique, pour bien hiverner un bougainvillier en pot, préférez une zone claire et fraîche. Au mieux, la température doit s’y situer entre 5 et 15 °C. Évidemment, les pièces chauffées de la maison ne fonctionnent pas.

Si vous ne disposez pas d’un jardin d’hiver, d’un véranda vitré, etc., vous pouvez hiverner le bougainvillier en pot dans la remise, le garage ou la cave, mais vous devrez lui assurer de la lumière à spectre complet pendant 14 à 16 heures par jour. Disposez-la à 30 cm ou plus de la plante pour éviter la brûlure des feuilles.

Lire aussi :  La solution ultime contre le ronflement : découvrez la puissance d'une seule balle de tennis sur le-manifeste.fr !

Avant de rentrer votre bougainvillier en pot en hiver, inspectez bien son sol. Assurez-vous que la terre ne soit pas imbibée d’eau pour éviter la croissance de moisissures et recherchez des signes de la présence de parasites. Même dormants, les nuisibles redeviendront actifs une fois la plante à l’intérieur, alors, éliminez-les.

La taille du bougainvillier n’est pas une opération obligatoire, mais quand on le place à l’intérieur pour l’hiver, couper les branches trop longues qui nous gên

Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Découvrez les incroyables révélations scientifiques de 2024 !

Laisser un commentaire