Le choix surprenant et audacieux : les secrets familiaux, un bouclier dévastateur ou une clé secrète pour la réussite de vos enfants ?

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.






Les secrets de famille : que faut-il dire à nos enfants ?

Les secrets de famille : que faut-il dire à nos enfants ?

La famille idéale et les secrets

La famille idéale nous offre de l’amour, de la sécurité et de la stabilité. C’est un engagement des parents envers leurs enfants pour veiller à leur bien-être physique, mental et leur permettre de se développer dans la société. Une bonne relation parent-enfant se base sur la sincérité, la création de liens forts, d’intérêts partagés et de complicité. Cependant, il y a souvent au moins un secret enfoui dans le placard familial. Dans notre société actuelle, la psychologie populaire soutient l’idée que les enfants sont nos égaux et qu’il faut tout partager avec eux. Mais est-ce bien de garder des secrets vis-à-vis de nos enfants ? Il est important de réfléchir attentivement avant de prendre une décision, car cela pourrait affecter leur bien-être psychologique. Dans cet article, notre psychologue nous révèle quels sont les secrets familiaux sur lesquels il vaut mieux se taire.

La sincérité : faut-il tout dire à nos enfants ?

Douleurs de l’accouchement : Certains enfants chinois ne célèbrent pas leur anniversaire tant que leur mère est en vie. Pourquoi ? Pour ne pas lui rappeler les douleurs de l’accouchement. Mais que faire lorsque c’est la mère elle-même qui doit partager cette expérience avec son enfant ? Les enfants ont le droit de connaître les détails de leur naissance. Cependant, il est important d’adapter les explications en fonction de leur âge. Si vous avez vécu une grossesse difficile et un accouchement douloureux, il n’est pas nécessaire de décrire tous les détails, en particulier vos propres souffrances. Les informations de ce genre restent gravées dans la conscience de l’enfant, suscitant parfois de la culpabilité, ce qui n’est pas honnête envers lui.

Lire aussi :  La pratique secrète pour sublimer tes arbustes avant l'hiver : Révèle les astuces ultimes en un seul coup d'œil !

Peurs : Chaque individu a ses propres peurs, qu’il soit enfant ou adulte. L’obscurité, la solitude, la mort… Mais lorsqu’on est petit, ces peurs peuvent devenir incontrôlables. Imaginons que votre conjoint soit en voyage d’affaires et que vous invitiez votre enfant à dormir dans votre lit en disant : “Viens, mon petit, j’ai peur de dormir seule”. Réfléchissez bien avant de prononcer de telles paroles et imaginez les conséquences que cela pourrait avoir sur l’imagination et la conscience de votre enfant. Il est certain que vos paroles ne seront pas oubliées le jour où il devra retourner dans son propre lit, quelques jours plus tard.

Quels secrets faut-il garder pour soi ?

Enfant non désiré : Certaines mères veulent partager avec leur enfant un fait essentiel pour elles, au nom de la justice. Il s’agit du fait que le père n’avait pas initialement souhaité avoir un bébé. Cette phrase ne devrait jamais vous traverser l’esprit, peu importe si le père est présent ou non dans la vie de l’enfant. Les conséquences pourraient être dévastatrices. Dès cet instant, l’enfant pourrait croire qu’il n’a pas le droit d’exister et devrait tout faire pour prouver qu’il le mérite. Il vivrait dans la peur de faire des erreurs, de devoir être parfait en tout. C’est une situation horrible pour l’enfant et son avenir !

Le “grand secret” : Parfois, l’un des parents demande le soutien de l’enfant, mais contre son conjoint. Si vous demandez à votre enfant de faire quelque chose sans en informer l’autre parent, cela deviendra “le grand secret” à tout prix. Mais quels sentiments cette situation suscitera-t-elle chez lui ? Encore une fois, la culpabilité, cette fois envers l’autre parent.

Lire aussi :  Découvrez l'astuce infaillible pour composter les coquilles de noix et réduire votre empreinte écologique !

Les enseignants et l’importance du respect

Manque de respect envers les enseignants : Si l’un ou les deux parents expriment leur opinion négative à l’égard des enseignants ou des éducateurs de leur enfant, cela pourrait avoir des conséquences désastreuses sur sa vie scolaire et même sociale. Il arrive souvent que dès la maternelle, les parents n’apprécient pas l’enseignant et expriment ouvertement leurs critiques. Quelle image l’enfant se forge-t-il alors ? Il pensera qu’il n’a pas besoin d’être chez cette personne tous les jours. Vous avez certes le droit d’avoir votre propre opinion, mais partagez-la avec votre conjoint lorsque vous êtes seuls. Ne le faites pas en présence de votre enfant.

Les relations parentales et leur impact

Les relations toxiques entre les parents : Les relations toxiques entre les parents peuvent causer une grande douleur à leur enfant, la plus intense qu’il puisse connaître pendant son enfance. Même au sein d’une famille apparemment harmonieuse, des malentendus peuvent survenir. L’un des parents, voire les deux, peut prononcer des paroles qu’ils ne diraient pas lorsqu’ils sont calmes et raisonnables. Si l’enfant est présent, soyez certain.e qu’il n’aimera pas entendre de telles paroles sur ses parents, même si elles sont véridiques. Il est particulièrement dangereux de dire à un enfant que sa mère est mauvaise ou que son père est un incapable. Les enfants sont particulièrement sensibles lorsque ces paroles touchent à la dignité de l’autre.


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Une explosion de saveurs : la tarte divinement gourmande à la ricotta et aux pommes qui rendra vos papilles irrésistiblement accros !

Laisser un commentaire