Découvrez le secret inouï qui explique absolument tout dans cet article captivant !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Conseils pour l’hivernage des ruches

Quand mettre les ruches en hivernage ? Comment hiverner des reines ?

L’hivernage est primordial en apiculture pour le développement des colonies au printemps. Suivez nos conseils simples et pratiques pour savoir quand mettre les ruches en hivernage et comment hiverner des reines.

Quand mettre les ruches en hivernage ?

La mise en hivernage s’effectue en règle générale à la fin du mois de septembre et début du mois d’octobre. Après les premiers froids, il ne faut surtout pas ouvrir sa ruche pour ne pas refroidir l’essaim. En effet, les abeilles se serrent en grappe d’hivernage à l’intérieur du corps de ruche dès que les températures extérieures tombent en dessous des 10 °C. Plus il fait froid, plus la grappe est compacte. En son cœur, la température peut monter jusqu’à 35 °C, ce qui permet de réchauffer leur nourriture avant de l’ingérer. Pour résumer, les abeilles en hiver sont loin de se la couler douce quand il fait froid.

Comment hiverner des reines ?

L’humidité est le problème numéro un pour les abeilles. Pour limiter ses dégâts, veillez à ce que le plancher de la ruche soit aéré. Si vous avez un plancher avec une plaque de fermeture, ouvrez partiellement la plaque pour que le courant d’air assainisse l’essaim. Si votre plancher est entièrement grillagé, disposez une hausse entre le plateau et le corps de la ruche. Ainsi, les abeilles seront protégées du vent froid de l’hiver.

Pour favoriser la chaleur, il faut réduire l’espace de vie des abeilles à 6 cadres grâce à des partitions isolantes réfléchissantes en aluminium. De cette façon, les abeilles ne dépenseront pas trop d’énergie pour réchauffer l’essaim. Si possible, ajoutez un isolant couvre-cadres en mousse ou en aluminium pour éviter la déperdition de chaleur de la ruche durant l’hivernage. Veillez à incliner légèrement votre ruche afin que la condensation s’écoule.

Lire aussi :  Attention ! Ces aliments peuvent être mortels pour les oiseaux en hiver !

Pour vous assurer que les abeilles ont assez de nourriture, il convient de peser régulièrement la ruche. En cas de manque de réserves, il est conseillé de compléter le poids en distribuant des pains de sucre plutôt que du sirop sur un couvre-cadres percé.

Comment hiverner des reines ?

La reine est l’individu de la colonie qui génère toutes les ouvrières. Pour cela, il est primordial d’en prendre bien soin. Ainsi, la marquer pour la trouver rapidement et la mettre dans une pince à reine lors des manipulations vous permettra de la protéger.

Pour conserver ou améliorer la qualité de ses colonies, il faut contrôler souvent ses reines. Avoir des reines marquées vous permet d’être sûr que la reine de la colonie n’a pas été changée. Voici les couleurs utilisées pour les marquer selon les années :

  • le bleu pour les années finissant par 0 ou 5
  • le blanc entre 1 et 6
  • le jaune entre 2 et 7
  • le rouge entre 3 et 8
  • le vert entre 4 et 9

Pour effectuer le marquage, nous vous conseillons les pastilles numérotées à coller avec de la glue ou une peinture à séchage rapide. Ces pastilles vous permettront de suivre les lignées.

Vous n’êtes pas sans savoir que la reine est plus longue et plus grosse que les ouvrières. De plus, la taille de son abdomen est également plus volumineuse et elle ne possède pas de corbeille à pollen au niveau des pattes antérieures. Pour la repérer, facilitez-vous la tâche en optant pour un jour de beau temps qui fera sortir les butineuses. Ainsi, la population de la ruche sera moins importante et trouver la reine sera plus simple.

Lire aussi :  5 modèles de chaussures incontournables pour les femmes de 50 ans cet automne : Soyez tendance en 2023 avec notre sélection !

D’abord, regardez les cadres plusieurs fois en prenant votre temps. Soyez le plus attentif(ve) aux cadres de couvain ouvert. Si vous observez des œufs sur un des cadres, alors banco, la reine n’est sans doute pas très loin. Si toutefois, après plusieurs passages, vous n’arrivez toujours pas à trouver la reine, c’est certainement qu’elle est partie se cacher. Dans ce cas-là, prenez votre mal en patience et revenez plus tard.

Si vous utilisez une cage à piston, utilisez une pince et transférez la reine dans la cage à piston. Il vous suffira alors de pousser le piston en mousse. Une fois la reine immobilisée, collez la pastille, à travers la maille. Veillez surtout à ne pas compresser son abdomen et la presser au niveau du thorax. Enfin, laissez la peinture ou la colle sécher avant de réintroduire la reine dans la ruche.

Si vous utilisez vos doigts, prenez la reine délicatement par le thorax entre votre pouce et votre index. Encore une fois, attention de ne pas la prendre par son abdomen qui est très fragile. Maintenez ensuite la reine entre votre pouce et votre index au niveau du thorax et effectuez votre marquage.

Notez qu’après cette opération, il est possible que les ouvrières fassent preuve d’agressivité à son égard en formant une boule sur elle. Dans ce cas-là, nous vous recommandons de retirer la reine et d’enfumer légèrement les ouvrières. Cela devrait les calmer et vous permettre de réintroduire la reine.

À lire également : Pourquoi les abeilles font du miel ?

Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)

Laisser un commentaire