Couper les feuilles des iris à l’automne : astuces clés pour préserver vos plantes !

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Doit-on couper les feuilles des iris à l’automne ? Le guide complet

Doit-on couper les feuilles des iris à l’automne ? Le guide complet

Introduction

L’automne est la saison qui marque la fin de la plupart de nos projets de jardinage. Durant cette période de récolte et de préparatifs d’hibernation intense, on se pose pas mal de questions concernant l’hivernage des plantes. Ayant déjà examiné plusieurs sujets pertinents à la situation actuelle, aujourd’hui, on se concentre sur la question : Doit-on couper les feuilles des iris à l’automne ? Si vous cultivez ces jolis végétaux dans votre jardin, vous pouvez trouver utiles nos conseils et les stratégies partagés ci-dessous. Qu’on les examine immédiatement !

Doit-on couper les feuilles des iris à l’automne ? Démystification de l’entretien correct de ces plantes fleuries

Doit-on couper les feuilles des iris à l’automne ? Pour calmer ceux d’entre vous qui se sentent déjà assez stressés par la liste infinie des tâches de jardin en attente, la taille des iris à l’automne n’est pas obligatoire. En effet, comme avec la taille des pivoines, il est fortement recommandé de ne pas toucher les plantes si leur feuillage est encore vert. Sinon, cela peut nuire au stockage de l’énergie pour l’hiver. En revanche, si l’on se décide à une telle opération, effectuée au bon moment de la saison, cette technique pourrait présenter plusieurs bienfaits pour la plante et, voire, sauver sa vie, dans certains cas !

Lire aussi :  Séchez vos hortensias comme un pro avec ces 3 méthodes infaillibles pour une fin de saison éblouissante ! Ne ratez pas cette astuce incontournable qui fera sensation !

La taille des iris se fait selon l’envie du jardinier, néanmoins elle présente plusieurs bienfaits pour la plante

Tailler les iris : quel est l’intérêt ? La taille, en général, est une technique bénéfique pour plusieurs raisons. Dans le cas des iris, elle stimule la production d’un feuillage plus sain et attrayant au printemps. Aussi, cette opération permet à la plante de restaurer son énergie pour la prochaine saison. En plus de ces deux motifs, la prévention contre des maladies est peut-être la raison la plus importante. Notons cependant qu’on parle ici de la taille des feuilles. En ce qui concerne l’entretien des iris après floraison, on peut tranquillement retirer les fleurs fanées dès leur mort.

  • Une taille aide la plante à restaurer son énergie et diminue les risques de maladies

Prévention contre bactéries et maladies

Comme le reste des plantes, les iris peuvent tomber victimes de différentes infestations et maladies. Celles-ci peuvent, selon le cas, endommager l’iris ou même tuer complètement la plante. Qui plus est, certains des nuisibles ont tendance à pondre leurs œufs sur les feuilles des iris, notamment en ce moment de l’année. Ainsi, au printemps, les larves détruisent le feuillage et causent la pourriture de l’iris infesté. Pour éviter un tel scénario désastreux, la taille d’automne est une mesure de prévention excellente. Elle permet de se débarrasser des feuilles infestées ou malades en réduisant ainsi considérablement les risques.

Les iris sont, malheureusement, assez vulnérables et deviennent souvent sujet aux maladies et aux infestations nuisibles

La taille des iris en automne pas à pas

En principe, on laisse les feuilles des iris intactes jusqu’à la mi-automne. De cette façon, on garantit la photosynthèse et le stockage de l’énergie pour l’hiver. La mi-automne est le moment favorable pour s’attaquer à l’action. Voici comment effectuer le processus pas à pas. Ci cela vous dit, voilà comment effectuer correctement la taille des iris à la mi-automne

  1. Avec un sécateur ou des ciseaux stériles, on coupe les feuilles au centre de la touffe en angle descendant en laissant une hauteur d’environ 10 cm.
  2. Puis, on coupe les feuilles extérieures à une hauteur de 6 cm.
  3. Vous pouvez également enlever toutes les feuilles abîmées, malades ou séchées.
Lire aussi :  Révolutionnez votre décoration avec des rayures audacieuses en noir et blanc : Idées sensationnelles qui vous fascineront à coup sûr !

Les parties saines peuvent être utilisées dans le compost. En revanche, les parties abîmées et malades doivent être jetées à la poubelle.

Note : Couper les feuilles en angle descendant et en réalisant une telle forme d’éventail empêche effectivement l’eau de s’accumuler au milieu de la touffe. Cela diminue les risques de pourriture et favorise la photosynthèse

Couper les feuilles en forme d’éventail diminue les risques de pourriture car cela empêche l’eau de stagner au centre de la plante

Couper les iris finalement au début de l’hiver

Quand les températures froides s’installent définitivement, les feuilles des iris meurent naturellement. A ce stade, vous pouvez couper le feuillage à environ 1 cm de la base. Là de nouveau, on réalise les coupes en angle. Faites d’ailleurs attention à ne pas casser ou retirer le feuillage fané histoire de ne pas abîmer les rhizomes. Si par contre, vous remarquez qu’il y a des rhizomes mous ou endommagés, vous pouvez les couper délicatement et les jeter. Après les premiers gels ou quand le feuillage sèche complètement, on peut le couper jusqu’à une pouce de la base


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Découvrez l'astuce incroyable pour éliminer les taches de graisse sur les murs en un clin d'œil : la laque pour cheveux !

Laisser un commentaire