Boostez vos framboisiers en hiver : les secrets incontournables pour une production doublée ! Découvrez les gestes essentiels pour des récoltes éblouissantes.

Photo of author
Written By Thomas

Bienvenue sur "le-manifeste.fr" ! Je suis un expert des choses à manger et à éviter, et j'adore partager mes connaissances et mon expérience sur ces sujets. J'ai créé ce blog pour aider les gens à prendre de meilleures décisions alimentaires, en leur fournissant des informations fiables et en les informant des pièges à éviter.




Comment bien tailler vos framboisiers avant l’hiver

Comment bien tailler vos framboisiers avant l’hiver

L’importance de la taille des framboisiers

En automne, vous devez faire un bon nombre de gestes afin de bien hiverner vos framboisiers. La taille fait partie de la routine d’entretien obligatoire dans le but de vous assurer une bonne fructification et un bel arbuste productif.

La taille adaptée en fonction du type de framboisiers

Les deux premiers hivers après la plantation, il suffit de couper les tiges sèches et d’ajuster les nouvelles. Ensuite, la taille doit être adaptée en fonction du type de framboisiers. On fait un rapide récapitulatif de tout ce que vous devez savoir ainsi que les actions d’hivernage à entreprendre avant de prendre le sécateur.

Taille des framboisiers avant l’hiver

La taille des framboisiers doit absolument s’effectuer avant les premiers gels. Certains jardiniers la font au mois de février, mais aujourd’hui, on va parler de la taille d’automne. Sachez que c’est le seul entretien sérieux que vous devez appliquer durant toute leur durée de vie. Si vous ne les taillez pas, les framboisiers vont devenir envahissants, les fruits privés de goût et vous aurez un pied malade.

La taille d’automne sera proportionnelle à la vigueur de votre arbuste fruitier. N’hésitez pas à bien couper afin de lui donner une forme et une taille convenable. Redressez vos branches afin de voir leur taille réelle de votre framboisier et de savoir combien couper. Les jardiniers expérimentés conseillent d’enlever les branches latérales pour lui donner une jolie forme buissonnante. Le framboisier est très rustique jusqu’à – 20 degrés Celsius.

Lire aussi :  La méthode ultime pour propager les hortensias : découvrez le secret époustouflant de la bouture dans l'eau !

Framboisiers non remontants ou d’été

Les tiges des framboisiers de l’été se développent la première année, ils produisent l’année suivante avant de se dessécher et de mourir l’année d’après. En résumé, ils fructifient du bois de l’année d’avant et donnent une seule récolte.

En automne, vous devez couper toutes les tiges ayant donné des fruits à 10 cm du ras du sol. Ces dernières sont bien reconnaissables, car elles sont sèches et cassantes. Ensuite, il faut repérer 10 nouvelles tiges les plus vigoureuses et de les couper à moitié. Nettoyez bien la plante en coupant les rejets du bois mort. Attention, à ne pas couper au ras du sol les tiges qui vont produire. Le conseil des professionnels et de raccourcir les extrémités de deux hauteurs différentes pour faciliter la production. Les rameaux plus courts donneront une récolte plus tard. Vous pouvez aussi les palisser pour canaliser les branches. Sachez que le framboisier est un arbuste qui est plus productif lorsqu’il est taillé plus bas. Enfin, veillez à ce que tous les yeux pointent vers l’extérieur pour un buisson esthétiques dont les branches ne vont pas se croiser. Le bois mort doit être enlevé à tout prix.

Framboisiers remontants ou d’automne

Cette variété donne deux productions dans la même année. Une première fois en juin-juillet sur les tiges de l’année dernière. Ensuite, une deuxième fois en septembre-octobre, sur les tiges de l’année en cours. À la fin de deux années de fructifications, le buisson sèche naturellement. Du coup, il faut intervenir lorsque le nouveau et l’ancien bois se distinguent bien. C’est-à-dire que la deuxième taille peut être effectuée en automne. Ainsi, si vous avez de nouvelles pousses de la deuxième récolte tardive dans la saison, il est inutile d’espérer une nouvelle récolte. Il faut les rabattre, car sinon vous allez uniquement épuiser la plante. Observez bien votre framboisier et coupez tout ce qui est sec, ainsi que les nouvelles branches qui poussent horizontalement. La coupe s’effectue au pied et l’idée est de l’aérer au maximum l’arbuste. Si vous vous rendez compte qu’il y en a trop de nouvelles pousses, il faut en conserver entre 10 et 12 et de rabattre les plus faibles.

Lire aussi :  Découvrez la délicieuse fusion du poulet et des champignons dans cette recette simple et savoureuse sur Le-Manifeste.fr !

Autres conseils d’entretien pour vos framboisiers

Peu importe la variété, l’entretien obligatoire consiste à enlever les tiges mortes, sèches ou malades. Il est important aussi de procéder à un bon désherbage. Attention, n’utilisez pas de produits chimiques ou autres, car vous risquez de brûler les nouvelles cannes. Le paillage est aussi une étape obligatoire pour l’hiver, lorsque la plante reprend des forces. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des feuilles mortes, de la tonte de gazon ou des écorces de pin, parce que les framboisiers ne craignent pas l’acidité. Certains jardiniers laissent les résidus de la tailler du framboisier au pied pour un paillage pour l’hiver. Avant de pailler, vous pouvez aussi fertiliser avec tout engrais organique ou de la corne broyée. Avec un bon paillage, vous n’aurez pas besoin d’arroser vos arbustes fruitiers.


Thomas
Les derniers articles par Thomas (tout voir)
Lire aussi :  Aubergines panées sans œuf : la délicieuse révolution croustillante de la friteuse à air !

Laisser un commentaire